5e Conférence annuelle Chevrette-Marx 2019

« Droits et Droit »

par Grégoire WEBBER, professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit public et philosophie du droit, Faculté de droit de l’Université Queen’s

suivi d’un commentaire de Christine VÉZINA, professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval


À PROPOS DES CONFÉRENCIERS

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est G.-Webber-Picture-Cropped-Cropped.jpg.

Grégoire WEBBER est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit public et philosophie du droit à l’Université Queen’s, où il est professeur à la Faculté de droit et membre du département de philosophie.

Il est diplômé de l’Université McGill en droit civil et en common law et a obtenu son doctorat en droit à l’Université d’Oxford, où il a poursuivi ses études comme boursier Trudeau. Il a travaillé comme auxiliaire juridique auprès du juge André Rochon de la Cour d’appel du Québec et du juge Ian Binnie de la Cour suprême du Canada.

Le professeur Webber est fondateur et directeur général de l’Institut de plaidoirie devant la Cour suprême, qui conseille, sans frais, des avocats pour les aider à améliorer leurs plaidoiries devant la Cour suprême. Pour son rôle auprès de l’Institut de plaidoirie, le gouverneur général du Canada lui a décerné une médaille pour service méritoire, soulignant la contribution de l’Institut de plaidoirie à « l’accès à la justice pour tous les Canadiens. »

Au-delà de ses contributions académiques, le professeur Webber a été conseiller principal en politiques au Bureau du Conseil privé et conseiller aux affaires juridiques de la ministre de la Justice et procureur général du Canada.

Christine Vézina est professeure agrégée à la Faculté de droit de l’Université Laval. Elle y enseigne le droit constitutionnel, les droits et libertés fondamentaux et le droit international des droits économiques sociaux et culturels. Elle s’intéresse aux processus de mise en œuvre des droits économiques, sociaux et culturels dans des contextes d’exclusion sociale et de marginalisation, en privilégiant une perspective de sociologie juridique et des méthodologies de recherche empiriques.

La professeure Vézina détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal (1996), une maîtrise en droit international (1997) et un DESS en aide humanitaire de l’Université d’Aix-Marseille (1998). Sa thèse de doctorat, intitulée « Pratiques communautaires de lutte au VIH et droit à la santé : une exploration de l’effectivité du droit », a été soutenue en octobre 2013 à l’Université de Montréal et a reçu une mention exceptionnelle ainsi que le prix de la meilleure thèse décerné par l’Association des professeures et professeurs de droit du Québec (2014). 

Ses thèmes de recherche actuels portent sur la culture juridique des droits de la personne, la justiciabilité des droits sociaux et la mobilisation du droit par les organisations non gouvernementales. La professeure Vézina est membre du conseil d’administration de l’Institut québécois de réforme du droit et de la justice (IQRDJ) et a été administratrice du Réseau juridique canadien VIH/sida de 2008 à 2016. Avant sa carrière professorale, Christine Vézina a travaillé dans le milieu communautaire de la lutte au VIH/sida, en Afrique et au Québec, de 2002 à 2010 et a pratiqué le droit en cabinet privé de 1999 à 2002.


Une attestation de participation représentant 1 heure et 30 minutes de formation sera transmise aux avocats et aux notaires. Cette attestation sera livrée par courriel aux avocats et aux notaires présents et ayant signé les feuilles de présence. Un délai de 10 jours est requis pour la réception de l’attestation.

INSCRIPTION

Ce contenu a été mis à jour le 7 août 2019 à 10 h 30 min.

Commentaires

Laisser un commentaire